Nos maisons Maison Pol Roger

Nos champagnes

La Fine Bulle - Nos maisons - Maison Pol Roger

Découvrir la maison

Un petit bout de la Champagne

Pol Roger effectue sa première vente de vin en janvier 1849. Les circonstances familiales lui imposent de lancer une affaire : son père, notaire, est atteint d’une maladie incurable et ne peut plus assurer son activité.

Le client est un négociant d’Aÿ, village natal de Pol Roger. La Maison Pol Roger se développe rapidement. D’Aÿ, elle s’installe à Épernay en 1851.

En 170 ans d'histoire, Pol Roger s'est taillé une des plus flatteuses réputations dans le cercle restreint des grandes marques de champagne.

Dès 1855, Pol commence à privilégier la production de champagne brut. Il savait que c’était le type de champagne préféré des Anglais.

À la mort de son fondateur, en 1899, la marque a acquis une reconnaissance enviable. En une trentaine d’années seulement.

Un désastre survient le 23 février 1900 : une partie des caves et des bâtiments s’écroule. Cinq cents fûts et un million et demi de bouteilles sont perdues.

Les fils de Pol Roger, Maurice et Georges, sont alors à la tête de la Maison. Un mouvement de solidarité et la détermination des deux frères permettent à la Maison de surmonter cette catastrophe.

De nos jours, La Maison s’est lancée dans une stratégie commerciale plus volontariste. En Belgique, Suisse, Italie, Allemagne, Australie de nouveaux importateurs représentent la marque.

L’année 2001 a vu le lancement de la cuvée “Rich” s’approchant d’un demi-sec. Cette même année le logo et l‘habillage des bouteilles ont été revisités vers davantage d’élégance et de distinction.

En 2007, la cuvée Pure, Extra Brut, est venue compléter la gamme. Afin de maintenir Pol Roger à un niveau d’excellence mondialement reconnu, la Maison, s’appuyant sur un vignoble de 92 hectares, n’a eu de cesse de renforcer la qualité des approvisionnements.

De 2001 à 2011, l’outil de production a été transformé et rénové, afin que le chef de caves Dominique Petit, puisse vinifier des cuvées d’une grande régularité et d’une homogénéité remarquable.

Entre 2011 et 2013, des travaux de rénovation sont réalisés afin de moderniser la Maison familiale construite au 19ᵉ siècle, située rue Winston Churchill à Épernay.

En avril 2018, Damien Cambres succède à Dominique Petit, chef de caves de la Maison depuis 19 ans.

Votre panier