Nos maisons Maison Piper-Heidsieck

La Fine Bulle - Nos maisons - Maison Piper-Heidsieck

Découvrir la maison

Un petit bout de la Champagne

La Maison Piper-Heidsieck connaît une belle histoire. Et tout commence avec Florens-Louis Heidsieck.

Né en 1749, ce fils d’un pasteur protestant de Westphalie s’installe comme drapier à Reims où il tombe amoureux d’une champenoise… et du vin de Champagne.

Autodidacte, il est animé d'une grande ambition, « créer une cuvée digne d’une reine ».

Autodidacte, il est animé d’une grande ambition, « créer une cuvée digne d’une reine ». En 1785, il fonde la Maison de négoce de draps et de vins de Champagne Heidsieck & Cie. Il devient maître de son art au point d’avoir l’honneur de présenter lui-même son vin à la reine Marie-Antoinette.

À la mort de Florens-Louis, en 1828, Christian Heidsieck, son neveu, s’associe avec Henri-Guillaume Piper, un homme doué d’un prodigieux sens du commerce. Des princes de Habsbourg aux empereurs de Chine, quatorze cours royales ou impériales lui accordent alors le privilège de « fournisseur patenté ».

À travers le monde, toute la bonne société désire « le vin de Piper, élaboré par Heidsieck ». En 1835, Christian Heidsieck meurt et, en 1838, sa femme se remarie avec Henri-Guillaume Piper. Le nom de la Maison Piper-Heidsieck est né.

François d’Aulan, le fils aîné du marquis Jean de Suarez d’Aulan et de Yolande Kunkelmann assure pendant 33 ans la présidence des Champagnes Piper-Heidsieck.

Il concilie alors impératif, de développement et pérennité familiale. En 1988, il cède le flambeau à la famille Hériard-Dubreuil.

La holding familiale EPI, spécialisée dans les secteurs de l’habillement et du luxe et dirigée par Christopher Descours, acquiert l’entreprise en 2011.

Votre panier