Une dégustation réussie

Une dégustation réussie

L'art du service

Une dégustation réussie commence par le service.

C'est entre 8 et 10° que les arômes s'épanouissent le mieux. Pour obtenir cette température idéale, il suffit de placer la bouteille :

  • Dans un seau à demi rempli d'eau et de glaçons pendant une vingtaine de minutes,
  • En position couchée dans le bas du réfrigérateur (partie la moins froide) pendant 3 heures,
  • Attention : le congélateur est à proscrire sous peine d'altérer le Champagne, né de multiples attentions et d'années de repos en cave,
  • Préférez la flûte ! Sa forme élancée permet aux arômes de se dévoiler sans se perdre, et sa profondeur encourage la file de bulles en "collier de perles" à s'étirer jusqu'à la surface,
  • Remplissez la flûte au 2/3 afin de laisser l'arôme s'exprimer.

L'importance du verre

Coupe ou flûte ? La question est d’importance car la flûte s’impose.

Coupe ou flûte ?

La coupe, évasée, en retient ni les arômes, ni l’effervescence car une trop grande surface de vin est au contact de l’air.

Parfaitement adaptée au Champagne, la profondeur de la flûte favorise le cordon ininterrompu de bulles, appelé aussi collier de perles, qui vient s’épanouir délicatement en surface. La forme élancée de la flûte offre de surcroît aux arômes l’occasion de se dévoiler sans se perdre.

De forme ovaïque, épurée, elle possède donc l’avantage d’une ouverture assez large pour permettre de humer le vin, mais aussi suffisamment étroite pour en concentrer le bouquet.

Conseils de dégustation

Écoutez, observez, portez alors la flûte au nez, dégustez

Écoutez d'abord, lors du versement dans la flûte, le chuchotement magique de l'effervescence de la mousse.
Observez ensuite la couleur pâle, dorée ou rosée - autant d'indices sur l'assemblage des cépages que sur la maturité du Champagne - puis le ballet des bulles et leur finesse qui sont révélateurs d'un grand Champagne.
Portez alors la flûte au nez et essayez d'identifier chaque arôme : fruité, floral, minéral, épicé, de pain grillé.
Dégustez enfin par petites gorgées en faisant tourner le Champagne.

Pour une conservation optimale

Ayant vieilli plusieurs années en cave, vos Champagnes sont prêts à être dégustés dès l'achat.

Conservation optimale champagne

Ils peuvent toutefois se conserver encore 2 ou 3 ans en moyenne (5 à 10 ans pour les millésimes et cuvées de prestige) si certaines conditions de conservation sont respectées :
Rangement à l'horizontal pour préserver l'élasticité du bouchon,
Température idéale de la cave entre 10 et 14°,
Obscurité indispensable pour éviter l'apparition du "goût de lumière",
Propreté,
Humidité (bonne hygrométrie aux alentours de 80%),
Ventilation,
Absence de vibrations.

En l'absence de cave, ils peuvent être stockés dans une armoire réfrigérée ou à l'abri dans leur emballage, au frais.

Source: champagnesdevignerons.com

Laisser un commentaire

* nom:
* E-mail: (Non publié)
   Site web: (Url du Site avechttp://)
* Commentaire:
Code de type

Ce que le client dit?

Nico B.

nicobarbu@yahoo.com

Champagne Roger Manceaux Rosé, un champagne rosé avec une couleur moyenne intense. Bulles jeunes et vibrantes. Le nez y révèle une certaine douceur, avec des notes de poire douce, de pomme jaune et bien sûr avec l'ajout de notes de petits fruits rouges. Mais surtout sur le côté fruité rouge, pas avec l'âge ou la complexité pour le moment. Palais généreux, poids moyen. Ça commence, ça donne une sensation plutôt douce. Cependant, ce n'est pas doux, je dirais que c'est un niveau normal de dosage. Vers la fin je pense que la fraîcheur brille un peu plus. Un milieu de bouche crémeux avec une finale moyenne à longue avec un bon accent sur la fraîcheur.

Michèle S.

michele@cache.com

Champagne Cristian Senez - Brut « Carte Blanche » - Nous notons 5 étoiles ce champagne brut "carte blanche". Il est très agréable, goûteux et non agressif au palais. Il est à la fois léger et présent. Et merci pour votre rapidité pour l'expédition.