Array ( [products_per_page] => 18 [pages_nb] => 1 [p] => 1 [n] => 18 [nArray] => Array ( [1] => 10 [0] => 18 [2] => 20 [3] => 50 ) [range] => 2 [start] => 1 [stop] => 1 ) Maison de Champagne Pol Roger - La Fine Bulle

Liste des produits de la maison de champagne Pol Roger

Pol Roger effectue sa première vente de vin en janvier 1849. Les circonstances familiales lui imposent de lancer une affaire : son père, notaire, est atteint d'une maladie incurable et ne peut plus assurer son activité. Le client est un négociant d'Aÿ, village natal de Pol Roger. La Maison se développe rapidement. D'Aÿ, elle s'installe à Epernay en 1851.


Dès 1855, Pol commence à privilégier la production de champagne brut. Il savait que c'était le type de champagne préféré des Anglais.


A la mort de son fondateur, en 1899, la marque a acquis une reconnaissance enviable. En une trentaine d'années seulement...


Un désastre survient le 23 février 1900 : une partie des caves et des bâtiments s'écroule. Cinq cents fûts et un million et demi de bouteilles sont perdues. Les fils de Pol Roger, Maurice et Georges, sont alors à la tête de la Maison. Un mouvement de solidarité et la détermination des deux frères permettent à la Maison de surmonter cette catastrophe.


Les exportations gagnent du terrain. De nombreuses têtes couronnées deviennent clients de la marque. Les principaux restaurants des Champs-Elysées servent du Pol Roger. La guerre 14-18 vient mettre un coup d'arrêt à cette expansion.


La prohibition aux Etats-Unis et la révolution en Russie rendent les débouchés à l'exportation plus difficiles. Pourtant la présence des champagnes Pol Roger dans de nombreux pays s'intensifie et  l'expansion de la Maison se poursuit. Le contrôle direct de la société par la famille fondatrice l'aide à maintenir son identité au fur et à mesure de sa croissance.


Puis c'est la crise de 1929 qui rend la conjoncture difficile. Lors de l'occupation allemande, pendant la seconde guerre mondiale, la production et l'achat de champagne sont contrôlés par la Wehrmacht.


La figure emblématique de Winston Churchill marque l'après-guerre. L'homme d'Etat anglais est un inconditionnel de la Maison : "l'adresse la plus délectable du monde", affirme-t-il.


C'est en 1955 que l'amélioration générale des ventes est manifeste. La gamme des vins s'élargit et donne une impulsion supplémentaire au développement du renom de Pol Roger. Un rosé millésimé est lancé en 1961.


Quelques années plus tard, c'est un blanc de blanc millésimé spécial qui voit le jour.


La fameuse cuvée "Sir Winston Churchill" est née en 1975. Elle est inaugurée au Palais de Blenheim, uniquement en magnums.


Parallèlement, le vignoble de la Maison se développe pour atteindre 85 hectares en 1999. L'année précédente, les Etats-Unis sont devenus le marché le plus important à l'exportation.


La maison s'est lancée dans une stratégie commerciale plus volontariste. En Belgique, Suisse, Italie, Allemagne, Australie de nouveaux importateurs représentent la marque.


L'année 2001 a vu le lancement de la cuvée "Rich" s'approchant d'un demi-sec. Cette même année le logo et l'habillage des bouteilles ont été revisités vers davantage d'élégance et de distinction.


<>En 2007 la cuvée Pure, Extra Brut, est venue compléter la gamme. Afin de maintenir Pol Roger à un niveau d'excellence mondialement reconnu, la maison, s'appuyant sur un vignoble de 92 hectares, n'a eu de cesse de renforcer la qualité des approvisionnements.


De 2001 à 2011 l'outil de production a été transformé et rénové, afin que le chef de caves Dominique Petit, puisse vinifier des cuvées d'une grande régularité et d'une homogénéité remarquable.

Résultats 1 - 7 sur 7.
Résultats 1 - 7 sur 7.

Ce que le client dit?

Nico B.

nicobarbu@yahoo.com

Champagne Roger Manceaux Rosé, un champagne rosé avec une couleur moyenne intense. Bulles jeunes et vibrantes. Le nez y révèle une certaine douceur, avec des notes de poire douce, de pomme jaune et bien sûr avec l'ajout de notes de petits fruits rouges. Mais surtout sur le côté fruité rouge, pas avec l'âge ou la complexité pour le moment. Palais généreux, poids moyen. Ça commence, ça donne une sensation plutôt douce. Cependant, ce n'est pas doux, je dirais que c'est un niveau normal de dosage. Vers la fin je pense que la fraîcheur brille un peu plus. Un milieu de bouche crémeux avec une finale moyenne à longue avec un bon accent sur la fraîcheur.

Michèle S.

michele@cache.com

Champagne Cristian Senez - Brut « Carte Blanche » - Nous notons 5 étoiles ce champagne brut "carte blanche". Il est très agréable, goûteux et non agressif au palais. Il est à la fois léger et présent. Et merci pour votre rapidité pour l'expédition.