Err

Champagne Charles Heidsieck Brut Rosé Millésime 2006

Champagne Charles Heidsieck Brut Rosé Millésime 2006

Maison de Champagne Charles Heidsieck
(Code: 1282)
En Stock
Épanoui et si délicat.
Contenant :
85,50 EUR
1800g

03 26 32 05 37 Dim./jeu. 10-20h ven./sam. 10-21h

Découvrez la bouteille de Champagne Charles Heidsieck Brut Rosé Millésime 2006 :


CEPAGES : 

37% de Chardonnay, 63% Pinot Noir Et 8% de vins rougesPinot Noir

MILLESIME : 2006 

CRUS : 15 
Oger,Mesnil-sur-Oger, Cramant, Vertus pourles chardonnays ;
Avenay,Louvois, TauxièresAmbonnay, et Aÿ pourleurs pinots noirs.
La complicité des vins rouges de Bouzy, Ambonnay, Verzenay, Hautvillers et Les Riceys, complètent ce grand rosé d’assemblage.

DEGORGEMENT : indiqué sur contre étiquette

DEGUSTATION :
OEIL : Une belle parure rose pâle aux reflets ambrés rappelant larobe d’un abricot, soutenue par une effervescence discrète et nacrée, d’unefinesse incomparable.

NEZ : Trèsparfumé, le nez annonce d’emblée la puissance et la fermeté de ce grand vinrosé. Les pinots noirs vinifiés en rouge (8 % de l’assemblage)lui confèrent desarômes précis : écume de la confiture de fraise et fruits confits mêlés deparfums d’épices douces comme la cannelle, le miel, la cardamome et la pralinerose

BOUCHE : Tel un voyage en saveurs, le palais est tapi par une sensationonctueuse de prune charnue. Ce vin se distingue par une texture soyeuserappelant la tarte à la figue et le pignon de pin, offrant ainsi des évocationstrès pâtissées. Des notes plus épicées de réglisse et cumins’épanouissent ensuite. La finale est chaleureuse, ronde, marquée par des notesde thé à la mûre sauvage, de cerises, de petites baies roses et de figuesfraîches.




En 2006, l’hiver est froid et la neige très abondante. Après une période printanière ponctuée de quelques orages violents en mai, l’été débute sous une chaleur écrasante. Alors que juillet bat un nouveau record de température, le mois d’août est pluvieux et froid. Cette alternance de périodes chaudes et fraîches, avec le retour d’un temps sec et ensoleillé en septembre, a été particulièrement profitable à la maturation des raisins et au bon déroulement de la cueillette.

 Le découvrir n'est pas facile... mais se révèle à qui sait le comprendre.

POUR LA SECONDE FOIS DANS L’HISTOIRE DE LA MAISON, le Chef de Caves a décidé de dégorger le Rosé Millésimé 2006 avant le prochain rosé millésimé à venir : un 2005. Un parti pris œnologique qui s’explique par le bel épanouissement qu’offre le 2006.